Couverture journalière de la MOP7 de l'AEWA pour le mardi 4 décembre 2018

Durban, 5 décembre 2018 - La septième Session de la Réunion des Parties contractantes (MOP7) de l'Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie (AEWA) s'est ouverte le mardi 4 décembre à Durban, Kwa-Zulu Natal, Afrique du Sud, sous le thème « Par-delà 2020: Façonner la conservation des voies de migration pour l’avenir ».
 
La réunion a été officiellement ouverte par Fernando Spina, Président de la MOP6 de l'AEWA, qui a remercié le gouvernement sud-africain et la municipalité de Durban d'avoir accueilli la réunion.
 
Au cours de la cérémonie d'ouverture, les délégués ont été chaleureusement accueillis par les représentants du pays hôte, Mme Nosipho Ngcaba, Directrice générale du Département des affaires environnementales de l'Afrique du Sud, qui a rappelé que la première MOP de l'AEWA s'était tenue au Cap, et a exprimé l'espoir qu'un plan d'action clair émergera de cette réunion. Le vice-président du bureau du maire de la municipalité d'Ethekwini, le Conseiller M. Madlala, parlant au nom du Maire, le Conseiller Z. Gumede, a souhaité la bienvenue à tous les participants à Durban. Il a décrit l'AEWA comme une mission collective pour protéger des espèces dont le bien-être est très étroitement lié à celui de notre propre espèce, et a déclaré que le déclin du nombre d'oiseaux d'eau dans la baie de Durban devrait être un appel à l'action.    
 
Jocye Msuya, Directeur exécutif par intérim du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), s'est adressé à la réunion par le biais d'un message vidéo, soulignant le rôle des oiseaux d'eau migrateurs dans différentes cultures et le rôle unique de l'AEWA pour encourager la coopération internationale autour de leur conservation. Elle a déclaré que le changement climatique « menaçait l'avenir de milliards d'oiseaux migrateurs » et a marqué son intérêt pour le projet « voies de migration résistantes au climat », un projet financé par l'IKI (Internationale Klimatschutzinitiative, Allemagne) qui vise à aider les populations d'oiseaux d'eau et les communautés locales vivant dans et autour des zones humides, à renforcer leur résistance au changement climatique.
 
« Les oiseaux migrateurs parcourent la planète de long en large. Leurs voyages épiques ont été une source de récits et d'inspiration pour les gens de tous âges. Prenez par exemple la majestueuse Cigogne blanche. L'arrivée de la Cigogne blanche signifie quelque chose de différent selon les cultures. De la Pologne à l'Afrique du Sud, en passant par le Moyen-Orient, sa présence relie les peuples et les communautés. L'Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie préserve ces liens et cherche à renforcer la coopération mondiale dans ce domaine. C'est un moyen puissant de se connecter et de se reconnecter avec la nature. »
 
Joyce Msuya, Directeur exécutif par intérim du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE)
 
Une déclaration de Bradnee Chambers, Secrétaire exécutif de la CMS, a été lue en séance plénière en son nom par Fernando Spina, Président du Conseil scientifique de la CMS et président de la MOP6 de l’AEWA. Il a souligné le rôle important de l'AEWA en tant que plus grand Accord affilié à la CMS et a exprimé sa profonde gratitude envers les délégués des gouvernements et les experts et parties prenantes de divers domaines pour leur contribution au succès de l'AEWA, soulignant que c'est leur « dévouement et leurs efforts inlassables [qui] donnent vie aux initiatives de l'AEWA et les rendent efficaces pour la conservation et la gestion durable des oiseaux d'eau sur les voies de migration ». 
 
« C'est ce dévouement dont nous avons besoin pour contribuer, en tant que famille de la CMS, à l'agenda mondial sur la conservation de la biodiversité et le rôle des espèces migratrices pour sa promotion dans l'agenda politique pour l'environnement. Les oiseaux d'eau jouent un rôle crucial dans le maintien d'écosystèmes de zones humides sains et, par conséquent, dans le maintien des moyens de subsistance des populations le long des voies de migration. »
 
Bradnee Chambers, Secrétaire exécutif de la Convention sur les espèces migratrices (CMS)
 
Dans son discours d'ouverture, Jacques Trouvilliez, Secrétaire exécutif de l'AEWA, a rappelé le profond respect de la nature manifesté par Nelson Mandela et le défi lancé par Mahatma Gandhi à chaque individu d'agir en tant qu'agent de changement positif dans le monde. Il a déclaré que l'AEWA est clairement un exemple de « coopération internationale qui fonctionne grâce à l’engagement des pays membres » et que le dernier Rapport sur l'état de conservation (CSR) montre que le travail réalisé dans le cadre de l'AEWA a clairement un effet positif et mesurable sur certaines espèces.  
 
Toutefois, il a également souligné que la MOP7 représente une étape cruciale dans l'élaboration de l'Accord, qui déterminera ce qui pourrait être réalisé dans les dix années à venir, en soulignant la nécessité pour les pays d'accroître leur soutien financier pour permettre au Secrétariat de poursuivre son travail, soulignant qu'il est « une pièce indispensable à cette mécanique internationale qui permet ce travail de conservation à l'échelle des itinéraires aériens ».   
 

 
M. Sihle Zikalala, membre du Conseil exécutif (MEC) du Département du développement économique, du tourisme et des affaires environnementales du KwaZulu-Natal, a prononcé un discours liminaire dans lequel il a porté l'attention sur l'importance des espèces migratrices comme indicateurs du changement climatique mondial et de la dégradation des habitats, et souligné l'engagement de l'Afrique du Sud en matière de conservation de la nature par de larges partenariats. Il a exprimé l'espoir que les délibérations seront fructueuses et que la réunion débouchera sur des résultats solides.
 
Après les déclarations d'ouverture, les Prix AEWA 2018 pour la conservation des oiseaux d'eau ont été décernés par Barirega Akankwasah, Président du Comité permanent de l’AEWA aux lauréats suivants : l'Agence égyptienne des affaires environnementales, représentée par M. Esam Ahmed Elbadry, dans la catégorie institutionnelle, pour avoir réalisé un recensement complet des oiseaux d'eau couvrant la plupart des zones humides en Égypte ainsi qu'une étude socio-économique à long terme pour étudier tous les facteurs à l’origine des activités de chasse aux oiseaux sur la côte méditerranéenne. 
 
Le prix AEWA, dans la catégorie individuelle, a été attribué à Ohad Hatzofe (Israël), pour son travail dans la résolution des conflits autour des interactions entre l'homme et les oiseaux d'eau et son long dévouement à la conservation des oiseaux d'eau, à l'éducation et à la sensibilisation en Israël.
 
En clôture de la cérémonie d'ouverture, David Alan Stroud (Royaume-Uni) a été déclaré Président d'honneur de l'AEWA, pour le dévouement de toute une vie à la conservation internationale des oiseaux d'eau et des zones humides et pour sa contribution significative au développement, à la croissance et à la solide base scientifique de l'Accord. Lorsqu'il a reçu le titre, il a fait référence au premier et seul autre Président d'honneur de l'AEWA, Gérard Boere (Pays-Bas), en disant que « Rien ne peut me donner un plus grand plaisir personnel que d'avoir cette association formelle avec Gérard Boere, le Patron et Père de l'Accord, dont l’énergie a tant apporté à la naissance d’AEWA ».
 
Ensuite les délégués ont abordé les questions d’organisation.
 
Dans l'après-midi, les délégués ont écouté les rapports des organes de l'AEWA : le Comité permanent, le Comité technique et le Secrétariat, le Dépositaire et le PNUE, et les rapports sur la mise en œuvre du Plan stratégique de l'AEWA 2009-2018 et de l'Initiative et du Plan d'action pour l’Afrique pour 2012-2018. 
 
Au cours de l'examen de ce point de l'ordre du jour, Jacques Trouvilliez, Secrétaire exécutif de l'AEWA, a rappelé la signature en 2006 d'un Mémorandum d'Accord entre l'AEWA et trois institutions régionales de formation en Afrique pour sensibiliser davantage à la conservation des oiseaux d'eau. Après la projection d'une courte vidéo présentant les travaux correspondants de ces institutions, des télescopes ont été présentés aux représentants de chacune des institutions de formation par le représentant de la France, M. François Lamarque.
 
Kelly Malsh, Chef de la conservation des espèces au PNUE-WCMC a présenté l'analyse et la synthèse des rapports nationaux pour la période 2015-2017. Les délégués ont ensuite entendu des exposés du Secrétariat sur la mise en œuvre de la Stratégie de communication, des études internationales et le processus d'examen de la mise en œuvre.  
 
À la fin de cette première journée, les délégués ont assisté à la réception offerte par la municipalité d’Ethekwini au Centre marin uShaka, où ils ont été accueillis chaleureusement par le Conseiller M. Madlala, au nom du Maire, le Conseiller Z. Gumede, et ont passé une merveilleuse soirée d’hospitalité sud-africaine.
 
 

Informations supplémentaires

La COUVERTURE JOURNALIÈRE DE LA MOP7 DE L’AEWA a été préparée par l’équipe commune de communication des Secrétariats PNUE/CMS et PNUE/AEWA. La couverture journalière inclut un bref résumé et des éléments audio-visuels (photos, vidéos et enregistrements de sons) des principaux moments des journées tout au long de la 7e session de la réunion des Parties contractantes (MOP7) à l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA) se tenant à Durban, Afrique du Sud du 4 au 8 décembre 2018. Veuillez noter que la couverture journalière est produite en interne utilisant les capacités disponibles au sein du Secrétariat et de l’équipe commune de communication des Secrétariat CMS et AEWA. Le but principal est de saisir les moments culminants de la MOP7 de l’AEWA pour l’information du public et à des fins de communication, la couverture journalière ne fait néanmoins pas office de rapport officiel de la réunion. Pour vos retours, suggestions de contenu et vos demandes veuillez contacter M. Florian Keil, Administrateur chargé de l’information et Coordinateur de l’équipe IMCA en écrivant au aewa-press@unep-aewa.org.

Last updated on 06 December 2018

Type: 
News item
Country: 
South Africa