Nouveau film : « La surveillance des oiseaux d’eau en Afrique : l’expérience du Tchad »

Bonn, 2 août 2019 – Le Secrétariat de l’AEWA est heureux de partager cette vidéo intitulée « La surveillance des oiseaux d’eau en Afrique : l’expérience du Tchad », récemment diffusée par l’Unité de support technique (TSU) pour l’Initiative africaine de l’AEWA.

La vidéo a été réalisée avec l’aide du projet « Renforcement de l’expertise en Afrique subsaharienne concernant les oiseaux et leur utilisation rationnelle pour les communautés et leur environnement » (RESSOURCE), dans le cadre de la composante du Site de zones humides sahéliennes du Programme de gestion de la vie sauvage durable (SWM). Son objectif est d’illustrer le travail réalisé dans le cadre du projet RESSOURCE, en particulier le renforcement de la capacité et l’apport d’une aide à l’identification et à la surveillance des oiseaux d’eau au Tchad.

Comme le film le montre joliment, le projet RESSOURCE renforce activement la capacité de surveillance des oiseaux d’eau au Tchad et d’en d’autres pays de la région du Sahel où se trouve un grand nombre de zones humides d’importance cruciale pour les espèces d’oiseaux d’eau migrateurs couvertes par l’AEWA. Le film montre également comment la conservation des oiseaux d’eau nécessite une collaboration internationale qui peut être consolidée à la fois au niveau technique et au niveau politique. Je désire féliciter toute l’équipe du projet pour l’excellent travail réalisé pour aider dans la mise en œuvre de l’AEWA en Afrique. 

Jacques Trouvilliez, Secrétaire exécutif de l’AEWA

 

La vidéo de 13 minutes suit des experts de l’Organisation de conservation des parcs africains, de la Commission du bassin du lac Tchad (LCBC), du Département pour la conservation de la vie sauvage et des sites protégés du Tchad, de l’Université Aarhus du Danemark, de l’Institut de recherche de la Tour du Valat et de l’Office français de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), qui réalisent le recensement des oiseaux d’eau et renforcent la capacité de surveillance locale des oiseaux d’eau au Parc national de Zakouma, situé dans les plaines inondables de Bahr Aouk et Salamat au Tchad. Le parc national de Zakouma a été identifié comme un site critique pour les oiseaux d’eau migrateurs, notamment la Grue couronnée (Balearica pavonina), une espèce vulnérable dont il accueille 15 pour cent de la population mondiale.

 

 

Le projet RESSOURCE est une initiative commune de plusieurs institutions et organisation financées par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) et l’Union européenne (EU) par le biais, entre autres, du programme de gestion de la faune sauvage (SWM). Le projet a pour objectif d’améliorer la gestion des ressources naturelles, notamment les oiseaux d’eau dans les grandes zones humides sahéliennes au Tchad, en Égypte, au Mali, au Sénégal et au Soudan.  Le projet encourage et aide en outre à la surveillance, à l’échange des connaissances, à l’utilisation durable et à la gestion intégrée des ressources constituées par les oiseaux d’eau et les zones humides clés dont ils dépendent. Il cherche en outre à renforcer les cadres légaux et institutionnels en vue d’une meilleure gouvernance, afin d’assurer la gestion durable des oiseaux d’eau migrateurs dans la région. Le projet RESSOURCE contribue directement à la réalisation des buts stratégiques de l’AEWA et de la Convention de Ramsar sur les zones humides.

Pour de plus amples informations sur le projet RESSOURCE, veuillez vous référer à la page du projet sur le site de la FAO et à un article publié sur le site de l’AEWA annonçant le lancement du projet. 
 

Last updated on 26 August 2019

Type: 
News item
Species: 
Balearica pavonina
Species group: 
Birds