Le FPS de l’AEWA contribue à renforcer les capacités de conservation des lacs de la vallée du Rift au Kenya

Bonn, 18 octobre 2019 – Le Fonds des petites subventions (FPS) de l’AEWA a contribué à effectuer avec succès en 2018 le recensement annuel des oiseaux d’eau au Kenya, dans le cadre d’un projet récemment conclu mené par l’ONG de conservation Nature Kenya – la Société d’histoire naturelle d’Afrique de l’Est (East Africa Natural History Society (EANHS)).

Le financement accordé à Nature Kenya dans le cadre du Fonds des petites subventions de l’AEWA a principalement permis de cofinancer certaines activités liées au Recensement international des oiseaux d'eau de 2018 (International Waterbird Census (IWC)) au Kenya, dont la formation des bénévoles impliqués dans ce recensement. Par ailleurs, le financement a contribué à la création d’un nouveau groupe de soutien local au lac Ol' Bolossat, au centre du Kenya, ainsi qu’à la célébration de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs 2018, au travers d’évènements organisés en mai et en octobre 2018.

En collaboration avec les Musées nationaux du Kenya (en tant qu’organisme de coordination national de l’IWC dans le pays), le Kenya Wildlife Service (en tant qu’organisme d’exécution national de l’AEWA) et d’autres parties prenantes, Nature Kenya a mené des recensements d’oiseaux d’eau dans sept lacs de la Vallée du Rift (Baringo, Bogoria, Elementaita, Magadi, Naivasha, Nakuru et Ol' Bolossat), ainsi que dans d’autres zones humides intérieures et côtières du pays, dont les étangs Dandora, le complexe marécageux de Yala et la Mida Creek. Au total, 294.950 oiseaux et 126 espèces, et 808.862 oiseaux et 81 espèces ont été dénombrés respectivement dans les recensements de janvier/février et juin/juillet 2018. Sur les 572 bénévoles impliqués dans les recensements, environ 220 nouveaux bénévoles ont reçu une formation sur le recensement des oiseaux d’eau lors de 14 sessions de formation in situ, organisées dans tous les lacs de la Vallée du Rift où des recensements étaient menés. La formation incluait des représentants du gouvernement du comté et des Groupes de soutien locaux (GSL).

Un nouveau GSL nommé Nyahururu Bird Club a été créé au lac Ol' Bolossat dans le but d’encourager et de maintenir l’implication des bénévoles des communautés locales dans la conservation et le suivi des oiseaux d’eau et des zones humides. Les membres de ce GSL ont reçu une formation sur divers sujets, y compris le leadership, la gouvernance, la gestion institutionnelle et le suivi des oiseaux d’eau et des sites, avec comme résultat immédiat une proposition du GSL financée avec succès pour des actions de conservation des zones humides au lac Ol' Bolossat.

En outre, le cofinancement de l’AEWA a permis l’organisation d’un évènement de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs (JMOM) en mai 2018, dans le comté de Nyandarua, au centre du Kenya, qui abrite des Zones importantes pour la conservation des oiseaux, à la fois au lac Olbolossat et dans la prairie de Kinagop. En collaboration avec diverses parties prenantes, dont le gouvernement du comté de Nyandarua et Friends of Kinangop Plateau, une organisation communautaire pour la conservation de la biodiversité, Nature Kenya a organisé cet évènement de la JMOM, qui incluait un tournoi communautaire de volleyball, ainsi que la plantation d’un hectare de graminées cespiteuses, qui fournissent un habitat important pour de nombreuses espèces d’oiseaux du Plateau de Kinangop. Environ 300 membres de la communauté ont participé aux célébrations de la JMOM, y compris des étudiants de quatre écoles locales. En octobre 2018, une émission vidéo et radio avait été produite et diffusée afin de sensibiliser à l’importance de la JMOM.

Le Secrétariat du PNUE/AEWA félicite Nature Kenya et leurs partenaires pour avoir mené à bien ce projet et leur souhaite de maintenir et d’élargir l’impact de leur travail important pour le suivi des oiseaux d’eau et de promouvoir l’engagement continu des communautés locales.

 

Plus d'informations :

Nature Kenya

Nature Kenya - the East Africa Natural History Society (EANHS) est la plus ancienne société environnementale d’Afrique, créée en 1909 afin de promouvoir l’étude et la conservation de la nature en Afrique de l’Est. Nature Kenya est partenaire de Birdlife International.  

Le Fonds des petites subventions de l’AEWA

Le Fonds des petites subventions de l’AEWA a permis jusqu’à maintenant d’aider une vingtaine d’organisations gouvernementales et non-gouvernementales de 17 pays africains à financer de nombreux projets de conservation promouvant la mise en œuvre de l’AEWA dans des pays en développement et des pays en transition. Le Fonds des petites subventions de l’AEWA est actuellement suspendu, en attente de financement. Les opportunités de subvention seront le cas échéant postées sur le site web de l’AEWA.

Last updated on 21 October 2019

Type: 
News item
Species group: 
Birds