Un projet SGF de l’AEWA mené à bien en Gambie

Bonn, 21 août 2014 - Un projet de conservation d’oiseaux d’eau, financé par l’AEWA, a récemment été mené à bien en Gambie. Se concentrant sur les populations nicheuses d’oiseaux d’eau sur les îles Bijol, ce projet a été exécuté par le Département des parcs et de la gestion de la faune sauvage (DPWM), avec le soutien financier du Bureau fédéral suisse de l’environnement (FOEN) dans le cadre du Fonds de petites subventions (SGF) de l’AEWA.

Ayant démarré en décembre 2011, le projet a été mis en œuvre pendant une période de deux ans et demi. Il comportait des volets relatifs à la surveillance des oiseaux d'eau, la sensibilisation et le renforcement de la capacité, en vue d'assurer la gestion durable des îles Bijol et de leur avifaune.  

Les îles Bijol font partie de la Réserve d’oiseaux du fleuve Tanji (Karinti) et sont situées le long de la côte atlantique, dans la région côtière occidentale de la Gambie. Dans ce pays, elles constituent le seul site de reproduction de la Mouette à tête grise, de la Sterne caspienne et de la Sterne royale. Les îles sont gérées par le DPWM qui y surveille les oiseaux depuis 1999 ; les données recueillies sont utilisées par Wetlands International et autres parties prenantes.

Au cours du projet, le DPWM a formé 20 participants de la Réserve d’Oiseaux de Tanji et de la communauté à la surveillance des oiseaux d’eau et aux techniques d’inventaire. Le Département a également dirigé des ateliers de sensibilisation destinés aux gestionnaires des ressources naturelles et aux communautés locales, en introduisant la notion de conservation à l’échelle de la voie de migration.

D’autres activités de sensibilisation comprenaient des événements éducatifs axés sur les écoles, les hôtels et autres parties prenantes des communautés locales de Brufut, Tanji, Madiana et Ghana Town. Ces activités prévoyaient également la préparation et la diffusion de divers matériels d’information, notamment lors des campagnes réalisées dans le cadre de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs en 2013 et 2014. D’autres travaux entrepris par le DPWM comprenaient des nettoyages mensuels des îles Bijol, destinés à retirer les déchets en plastique, les filets maillants et autres polluants.

Divers matériels de terrain achetés dans le cadre de ce projet - parmi lesquels un bateau, des télescopes, des jumelles et un système GPS - contribueront à assurer la durabilité des activités de surveillance et de dénombrement sur le site du projet. Avec un cofinancement attribué par le Projet de renforcement institutionnel de la gestion de la biodiversité de Gambie (GBMIS), le DPWM a en outre recueilli et évalué des données socio-économiques et écologiques. Celles-ci aideront à développer un plan de gestion et d’activité de la zone protégée pour la réserve de Tanji et les îles Bijol.

Le Secrétariat PNUE/AEWA félicite le DPWM d'avoir mené à bien le projet et espère que la durabilité de l’important plan de surveillance et de sensibilisation peut être assurée. Le Secrétariat désire en outre exprimer sa gratitude au Bureau fédéral suisse de l’environnement (FOEN), qui a fourni une aide financière à ce projet dans le cadre du SGF.

Pour de plus amples informations sur le projet, veuillez contacter M. Ousainou Touray, Directeur adjoint du Département des parcs et de la gestion de la faune sauvage de Gambie à l’adresse suivante : oustouray@gmail.com.

À propos du Fonds de petites subventions de l’AEWA

Devenu opérationnel en 2010, le Fonds de petites subventions de l’AEWA a depuis bénéficié à 11 projets de conservation de 11 pays africains, allouant des financements s’élevant parfois à plus de 200 000 EUR. L’appel à propositions 2014 est ouvert jusqu’au 10 octobre 2014.

Pour de plus amples informations sur le Fonds de petites subventions de l’AEWA, veuillez vous rendre sur le site de l’AEWA.
 

Par Birgit Drerup et Evelyn Moloko.

Last updated on 09 October 2014

Type: 
News item
Country: 
Gambia
Region: 
Africa
Species: 
Larus cirrocephalus
Thalasseus maximus
Species group: 
Birds