Meilleurs voeux du Secrétariat AEWA/PNUE

 

Chers amis de l'AEWA,

Alors que l'année 2020 touche à sa fin, j'aimerais profiter de cette occasion pour réfléchir à ce qui s'est avéré être une année plutôt inhabituelle. Où que nous soyons sur la voie de migration Afrique-Eurasie, 2020 restera une année marquée par une pandémie mondiale sans équivalent. À cet égard, mes sincères condoléances vont à tous ceux qui ont perdu quelqu'un ou qui ont été - d'une manière ou d'une autre - affectés par la covid-19 au cours de l'année.

Et pourtant, malgré tous les défis auxquels nous avons été confrontés, 2020 a également été une année pleine de réalisations et de développements historiques pour la conservation internationale des oiseaux d'eau.

Comme beaucoup d'entre vous le savent, 2020 a marqué le 25ème anniversaire de l'AEWA et bien que la covid-19 nous ait empêchés de nous réunir pour célébrer cette occasion, nous sommes reconnaissants des nombreux messages de soutien que nous avons reçus de toute la voie de migration pour marquer l'anniversaire de l'Accord. Depuis la signature du traité à La Haye le 16 juin 1995, l'AEWA est devenu un moteur efficace pour la conservation de la voie de migration dans la région Afrique-Eurasie. L'engagement et le dévouement des Parties et des partenaires de l'AEWA, tant au niveau national qu'international, ont fait de cet Accord ce qu'il est aujourd'hui. Notre sincère gratitude va non seulement à tous ceux qui nous soutiennent tout au long de la voie de migration, mais aussi, plus particulièrement, aux Pays-Bas, pays dépositaire de l’accord et à l'Allemagne, pays hôte du Secrétariat de l'Accord.

Malgré la pandémie, le Secrétariat de l'AEWA a continué de fonctionner à pleine capacité. Travaillant efficacement à distance pendant une grande partie de l'année, l'équipe et l'ensemble du réseau de l'AEWA ont appris à s'adapter rapidement, en adoptant de nouvelles méthodes de communication et le "nouvel art" d'organiser des réunions et des événements internationaux en ligne. Bien qu'initialement prévue à Helsinki en juin, la 5ème réunion du Groupe de travail international sur la gestion des oies en Europe (EGM IWG5) de l'AEWA s'est déroulée pour la première fois sous la forme d’une conférence en ligne et d'autres événements de l'AEWA, dont plusieurs réunions de groupes de travail internationaux, ont également eu lieu virtuellement au cours de l'année. Bien que rien ne puisse remplacer l'énergie et l'esprit particuliers des réunions traditionnelles de l'AEWA en face à face, nous avons pu constater les nombreux avantages de la conduite de nos réunions en ligne.

On pourrait en dire autant de la façon dont la Journée mondiale des oiseaux migrateurs a été célébrée dans le monde entier en 2020, avec de nombreux événements en mai et en octobre qui se sont déplacés en ligne en raison de la pandémie - des événements tels que ce webinaire de BirdLife ont également montré clairement que malgré tout "les oiseaux connectent notre monde". En fait, je dirais que la pandémie a également déclenché un sentiment renouvelé et croissant de sensibilisation et d'appréciation des oiseaux et de la nature dans son ensemble dans de nombreuses régions du monde - une tendance qui, espérons-le, se poursuivra et se traduira par un soutien politique et financier croissant en faveur de la biodiversité - y compris la conservation des oiseaux d'eau et des zones humides dans les années à venir.

À cet égard, je voudrais remercier sincèrement tous les gouvernements et institutions qui ont continué à soutenir le travail de l'AEWA, que ce soit en contribuant au budget ordinaire de l'Accord ou par une aide volontaire ou en nature. La plupart des projets et des activités de mise en œuvre de l'Accord sont financés par ces contributions volontaires indispensables.

Enfin, je voudrais profiter de cette occasion pour féliciter les États membres de l'Union européenne pour leur décision historique d'interdire l'utilisation de la grenaille de plomb dans les zones humides, prise en novembre 2020. Ce règlement, qui devrait entrer en vigueur en 2021, répond aux dispositions de l'AEWA et constitue l'une des plus grandes réalisations en matière de conservation au cours des 25 ans d'histoire de l'Accord. L'interdiction du plomb dans les zones humides est une étape véritablement historique qui permettra non seulement de sauver un million d'oiseaux d'eau chaque année de l'empoisonnement, mais qui sera également bénéfique pour la santé humaine et l'environnement au sens large pour les générations à venir.

La crise actuelle à laquelle le monde est confronté a montré que la santé humaine, animale et environnementale sont étroitement liées et fortement influencées par les activités humaines. L'ignorer a coûté à l'économie d’ores et déjà des milliards, bien plus que l'argent investi dans la conservation de la nature et l'utilisation durable des espèces sauvages. Les principes de Berlin pour une seule santé, adoptés en octobre 2019, méritent d'être pleinement mis en œuvre si nous voulons éviter une nouvelle pandémie.

Pour la conservation des oiseaux d'eau, notre 8ème session de la Réunion des Parties (MOP8 de l'AEWA) en Hongrie en octobre 2021 sera une excellente occasion d'aller plus loin. Il faut espérer que la COP15 de la Convention des Nations unies sur la diversité biologique (CDB), établira également un nouveau cadre international pour enrayer la perte de biodiversité, mettre un terme à la dégradation des écosystèmes et adopter une approche globale, qui établira un lien clair entre la biodiversité, le changement climatique et la santé humaine.

Alors que cette année touche à sa fin, regardons l'année 2021 avec espoir et confiance, une année au cours de laquelle nous continuerons à construire sur ce que nous avons réalisé jusqu'à présent en tant que communauté de nations et d'individus partageant les mêmes idées, travaillant en collaboration par-delà des frontières au profit des oiseaux d'eau et dans le véritable esprit de la conservation des voies de migration.

Sur cette note et au nom de toute l'équipe de l'AEWA, je voudrais vous présenter, à vous et à vos familles, nos meilleurs vœux de bonne et heureuse année.

Dr. Jacques Trouvilliez
le secrétaire exécutif

 

 

 

Dernière mise à jour le 04 January 2021

Type: 
News item