Journée mondiale des oiseaux migrateurs 2019 – Protégez les oiseaux : soyez la solution à la pollution plastique

Bonn, le 5 mars 2019 – Chaque année, la Journée mondiale des oiseaux migrateurs présente un thème annuel dans le but de sensibiliser aux sujets affectant les oiseaux migrateurs et d’inspirer les personnes et les organisations dans le monde entier à prendre des mesures en faveur de leur conservation. Le thème de cette année – « Protégez les oiseaux : soyez la solution à la pollution plastique ! » − mettra en avant l’impact négatif de la pollution plastique sur les oiseaux migrateurs et leurs habitats.

Avec une production annuelle de plus de 300 millions de tonnes, le plastique est l’une des matières les plus utilisées au monde. Ce qui nous échappe souvent, c’est que le plastique est utilisé dans son but premier pour seulement une courte durée, en comparaison de son cycle de vie de 20 à 500 ans. Légers et conçus pour durer dans le temps, les objets jetés sans facilement transportés dans les écosystèmes par les forces de la nature, menaçant gravement les espèces migratrices dans le monde entier.

Malheureusement, le fait d’avoir des ailes ne permet pas aux oiseaux d’échapper à la menace du plastique. Des oiseaux avec un estomac rempli de plastique ou enchevêtrés et étouffés par des anneaux ou des filets de plastique sont des conséquences bien réelles des dégâts causés par le plastique sur la faune sauvage.

« Le fléau croissant de la pollution plastique sur notre planète affecte les oiseaux d’eau de nombreuses manières. Lorsqu’il est ingéré, il peut mener à un empoisonnement ou même à mourir de faim. Le plastique flottant dans les océans ou présent au bord de nos fleuves et rivages, ainsi que dans les zones humides, peut causer des blessures, entraver la mobilité et entraîner la noyade chez certains oiseaux », a déclaré Jacques Trouvilliez, Secrétaire exécutif de l’AEWA.  « Les oiseaux d’eau font face à tellement de menaces, tout le monde peut faire quelque chose pour s’attaquer à celle-là. »

Le nombre d’oiseaux marins décédant des effets du plastique chaque année s’élève actuellement à 1 million et ne cesse de croître. Les recherches existantes soulignent l’urgence du phénomène : non seulement 90 pour cent des oiseaux marins ont du plastique dans leur estomac, mais cette proportion atteindra 99 pour cent d’ici 2050.

« Les nombreux effets négatifs du plastique sur les espèces marines constitue un sujet largement reconnu au niveau mondial. Pourtant, on en sait peu sur le fait que les oiseaux migrateurs sont également victimes de la pollution plastique. Les cas d’ingestion et d’enchevêtrement entraînent la souffrance et la mortalité. La Journée mondiale des oiseaux migrateurs 2019 contribuera à attirer l’attention du monde entier sur ce sujet grave », a affirmé Marco Barbieri, Responsable et conseiller scientifique à la CMS.

La communauté internationale doit prendre des mesures urgentes afin d’atténuer les blessures et la mortalité inutiles des oiseaux migrateurs dues à la pollution plastique. Ensemble, nous pouvons aider à endiguer le déluge massif de plastique. La Journée mondiale des oiseaux migrateurs 2019 constitue une chance unique d’unir nos efforts afin de traiter ce problème environnemental croissant.

Plus de 750 évènements (balades ornithologiques, festivals, diffusions de films, conférences et présentations) avaient été organisés dans près de 80 pays du monde entier afin de célébrer la Journée mondiale des oiseaux migrateurs en 2018, y compris les premiers évènements enregistrés aux Bermudes, en République dominicaine, au Salvador, à la Grenade et au Togo. Cette année, la Journée mondiale des oiseaux migrateurs espère un succès encore plus grand en termes de nombre d’évènements et d’actions menés par des personnes dédiées dans le monde entier, afin de faire passer le message sur l’urgence de la menace de la pollution plastique. Par exemple, des équipes locales dans plusieurs pays organisent des opérations de nettoyage de plage afin de ramasser le plastique des rivages pour apporter leur contribution à la Journée mondiale des oiseaux migrateurs. Nous en appelons à votre soutien pour partager ce message écologique important pour un avenir meilleur des oiseaux et des personnes sur notre planète interconnectée.

L’impact de la pollution plastique a été traité dans la Résolution 12.20 de la CMS sur la gestion des débris marins, adoptée lors de la COP 12 de la CMS à Manille en octobre 2017. La résolution vise à atteindre une réduction significative de la pollution marine et une gestion plus durable des écosystèmes marins et côtiers.

Les effets néfastes du plastique sur les oiseaux marins constituaient également un point central des discussions lors de la MOP7 de l’AEWA à Durban, en décembre 2018. Le rapport Plastiques et oiseaux d’eau : incidence et impacts, présenté lors de la réunion, apporte une vue d’ensemble globale des derniers développements et tendances sur le sujet, concernant les oiseaux d’eau couverts par le traité international.

Pour en apprendre davantage sur le Journée mondiale des oiseaux migrateurs et pour enregistrer votre évènement planifié, rendez-vous sur le site web de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs à l’adresse suivante :

www.worldmigratorybirdday.org

 

Notes pour les rédacteurs

À propos de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs

La Journée mondiale des oiseaux migrateurs est célébrée deux fois par an, le 2ème samedi de mai et d’octobre, afin de mettre en avant la nécessité de conserver les oiseaux migrateurs et leurs habitats. La Convention sur la conservation des espèces migratrices (CMS) et l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA), deux traités intergouvernementaux sur la faune sauvage gérés par l’ONU Environnement, organisent la campagne en coopération avec Environment for the Americas (EFTA).

L’EFTA travaille avec divers partenaires pour fournir des supports pédagogiques en anglais et en espagnol et des informations sur les oiseaux et leur conservation à travers les Amériques. Ses programmes incitent les enfants et les adultes à sortir, à se renseigner sur les oiseaux et à participer à leur conservation.

www.worldmigratorybirdday.org/partners

Last updated on 08 May 2019

Type: 
News item
Species group: 
Birds