De bonnes nouvelles au sujet de la réduction des risques d’empoisonnement des oiseaux d’eau et des charognards

Bonn / Honolulu, le 13 septembre 2016 – Le plus grand événement du monde en termes de conservation – le Congrès mondial de la nature de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) - a adopté une importante motion pour aider à reléguer au passé le poison que constituent les munitions au plomb. Le saturnisme découlant des munitions au plomb est un problème de longue date, connu pour contribuer au déclin des populations et entraîner une forte mortalité et de nombreux cas de maladie, toutes deux évitables, parmi les oiseaux d’eau et les charognards tels que les vautours.

La motion, présentée sous le nom de Motion 90 au cours du congrès de l’UICN, le 9 septembre 2016 à Hawaï, appelle le Directeur général et les commissions de l’UICN, ainsi que les gouvernements et toutes les organisations membres de l'UICN, à agir en vue de la suppression des munitions au plomb. Une attention particulière a été accordée à la réduction des risques encourus par les oiseaux d’eau (qui consomment directement dans l’environnement la grenaille de plomb disséminée au cours d’activités de chasse) et les charognards (exposés à la grenaille de plomb et aux balles restées dans les charognes).

Se basant sur le travail significatif réalisé par le Groupe de travail de la CMS sur la prévention de l’empoisonnement, la motion réunit les preuves d’empoisonnement au plomb et la Résolution 11.15 sur la prévention des risques d’empoisonnement des oiseaux migrateurs avec des lignes directrices conséquentes, exigeant la suppression des munitions au plomb dans tous les habitats.

Ce qui est important, c’est que la motion a rassemblé les parties prenantes des domaines de la chasse, de la gestion des animaux sauvages et de la conservation, ce qui s’est traduit dans un texte presque exclusivement consensuel, illustrant les avancées réalisées. Le passage à des munitions non toxiques a été lent. L’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA) contribue par exemple à paver la voie de la prise en main de l’empoisonnement au plomb des oiseaux d’eau depuis les années 1990. La motion fixe des orientations claires sur l’utilisation des munitions au plomb et appelle les parties prenantes à continuer à joindre leurs efforts, en vue d’une utilisation pérenne des munitions non toxiques.

La motion encourage les gouvernements à supprimer, là où cela est possible, la grenaille de plomb utilisée pour la chasse dans les zones humides et les munitions au plomb employées pour la chasse dans les endroits où l’on sait, sur la base de preuves scientifiques, que les charognards courent des risques, et à les remplacer par des produits de substitution adéquats. À cet égard, la motion signifiera un grand pas en avant pour la conservation de plusieurs espèces de vautours d’Afrique-Eurasie qui déclinent rapidement et en faveur desquels un plan d’action multi-espèces est en cours d'élaboration.

 

Last updated on 04 May 2018

Type: 
News item
Species group: 
Birds