Couverture journalière de la MOP7 de l'AEWA pour le mercredi 5 décembre 2018

Durban, 6 décembre 2018 - la discussion sur les questions de fond a débuté le mercredi 5 décembre 2018, le deuxième jour de la septième session de la Réunion des Parties à l'AEWA.
 
Le premier point discuté a été le Plan stratégique de l'AEWA 2019-2027, les Parties reconnaissant qu'il contenait des objectifs ambitieux et qu'il faudrait davantage de ressources pour sa mise en œuvre intégrale. Compte tenu des contraintes financières actuelles, la priorité devrait être accordée aux actions les plus urgentes. 
 
Le délégué de l'Egypte a décrit le Plan d'action pour l'Afrique (PoAA) comme " bien structuré, digeste, complet et détaillé ". Les parties ont appelé à une priorisation claire afin de les aider à s’orienter quant aux mesures à prendre pour la mise en œuvre du Plan.
 
Un certain nombre de modifications aux annexes de l'Accord ont été discutées. Parmi les espèces concernées figuraient l'Eider à duvet, le Harle huppé, le Fuligule milouin, l'Huîtrier pie, le Vanneau huppé, la Barge rousse, la Barge à queue noire, le Bécasseau maubèche, Chevalier arlequin. 
 
Les Parties ont ensuite examiné un certain nombre de Plans d'action et de gestion internationaux par espèce (ISSAP et ISSMP). Il a été proposé de retirer celles concernant la Bernache cravant à ventre pâle et la Glaréole à ailes noires et de prolonger de dix ans les plans concernant la Bécassine double, le Fuligule nyroca, le Flamant nain, la Spatule blanche, la Barge à queue noire, le Erismature maccoa, le Râle à miroir et le Crabier blanc. En outre, il a été suggéré que l'ISSAP pour l'Oie naine soit prolongé de trois ans jusqu'à la MOP8.  Des projets de ISSMP pour la Bernache nonnette et l'Oie cendrée ont également été déposées.
 
Le statut des oiseaux de mer a fait l'objet d'une discussion, sur la base des travaux menés par le RSPB et le programme de BirdLife International sur les oiseaux d’eau mondiaux pour évaluer les impacts potentiels du plastique sur les oiseaux de mer migrateurs.  Un projet de résolution a été examiné concernant les priorités pour la conservation de ces espèces.
 
Des lignes directrices de conservation révisées sur la surveillance des oiseaux d'eau et sur le respect de certains paragraphes du Plan d'action de l'AEWA ont été présentées pour discussion, ainsi que des orientations sur les approches systématiques pour faire face au déclin des oiseaux d'eau.
 
Un résumé des résultats du projet sur les voies de migration résilientes au climat parrainé par l'Initiative climatique internationale allemande (IKI) a été présenté.
 
Le Secrétariat a fait rapport sur la conduite des finances de l'Accord au cours des trois dernières années et quatre scénarios budgétaires ont été présentés pour la période 2019-2021, allant d'une option à croissance nominale zéro à une option prévoyant une augmentation de 23% des coûts opérationnels.
 
Le Comité de vérification des pouvoirs a présenté un rapport intérimaire sur l'état des pouvoirs soumis par les Parties pour la réunion, et les Parties ont été invitées à envisager de désigner des représentants régionaux pour siéger au Comité permanent de l'AEWA.
 

Last updated on 07 December 2018

Type: 
News item
Country: 
South Africa