Le Congrès Panafricain d’ornithologie encourage la conservation des oiseaux en Afrique

Bonn/Dakar, 14 octobre 2016 - le 14e Congrès Panafricain d’Ornithologie  (PAOC14) a eu lieu à Dakar, Sénégal, du 16 au 21 octobre, avec pour thème : « Changements globaux : menaces et opportunités pour les oiseaux en Afrique. » Le PAOC, qui se réunit tous les quatre ans, a pour objectif de faire avancer la recherche, de promouvoirla conservation des oiseaux africains et de souligner l’importance des oiseaux et de leur relation avec l’homme.

« L’AEWA est un traité international qui s’appuie pour sa mise en œuvre sur les meilleures connaissances scientifiques. Tous les trois ans, la Réunion des Parties examine l’état de conservation des populations concernées par le traité en vue d’actions appropriées. Le PAOC est l’occasion idéale d’examiner les études les plus récentes et d’en discuter avec des scientifiques et des ornithologues. Jacques Trouvilliez, Secrétaire exécutif du Secrétariat PNUE/AEWA a fait savoir que « Le Secrétariat de l’AEWA souhaite à tous les participants une réunion fructueuse ».

Amélioration de la surveillance des oiseaux d’eau en Afrique – élément essentiel de la prise de décision

Sergey Dereliev, Administrateur technique du Secrétariat de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eaux migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA), sera l’un des orateurs principaux du colloque intitulé « Production d’informations pertinentes pour les politiques à suivre sur la base de la surveillance des oiseaux d’eau et des zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO) ». Les participants examineront l’importance de la surveillance des populations d’oiseaux d’eau en vue d’évaluer leur état de conservation et d’identifier les besoins et les priorités s’y rapportant. Les évaluations de la taille et des tendances de populations sont cruciales pour identifier les espèces nécessitant des mesures de conservation en vertu d’accords multilatéraux tels que l’AEWA et la CMS, ainsi que pour surveiller l’impact de ces mesures.

Atelier de gestion des données sur les oiseaux d’eau

Dans le cadre de la surveillance des oiseaux d’eau dans la région de l’AEWA, un atelier destiné aux Parties africaines anglophones ayant pour sujet la gestion des données se rapportant aux oiseaux d’eau aura lieu après le PAOC, du 22 au 24 octobre 2016. Cet atelier, organisé conjointement par le Secrétariat de l’AEWA, l’Unité de soutien technique pour la mise en œuvre de l’Initiative africaine de l’AEWA et Wetlands International, se propose de renforcer la capacité nécessaire à la gestion des données issues de la surveillance des oiseaux d’eau rassemblées par le Recensement international des oiseaux d’eau (IWC). L’atelier contribuera à améliorer la qualité et la quantité de données se rapportant aux oiseaux d’eau issues de la région de l’Afrique, conformément au Plan d’action 2012-2018 de l’AEWA pour l’Afrique, adopté lors de la 5ème session de la Réunion des Parties à l’AEWA. Coordonné par Wetlands International, l’IWC, fournit depuis 1967 un cadre international pour l’acquisition et la gestion des données sur les oiseaux d’eau.

Une version plus complète de cet article est disponible sur le site la CMS.

Last updated on 08 November 2016

Type: 
News item
Country: 
Senegal
Region: 
Africa
Species group: 
Birds