Atelier destiné aux parties prenantes sur la planification de la gestion de l’Oie cendrée

Bonn, le 24 octobre 2017 - Un groupe varié, constitué de représentants gouvernementaux, de scientifiques et d’organisations non gouvernementales, s’est réuni afin d’élaborer un Plan de gestion international (ISMP) pour la population nord-ouest et sud-ouest européenne de l’Oie cendrée (Anser anser).

Dans plusieurs pays européens, les populations croissantes d’oies sont source d’inquiétudes du fait des dommages potentiels aux cultures, des impacts sur l’écosystème, de la sécurité aérienne, des services écosystémiques et des enjeux de santé et de bien-être. En même temps, ces mêmes populations peuvent se trouver menacées par la perte d’habitats et divers facteurs imputables à l’homme. 

Ce plan de gestion vise à identifier et entreprendre les actions nécessaires au maintien des  populations d’Oie cendrée dans un état de conservation favorable, tout en tenant compte des intérêts et des préoccupations des diverses parties prenantes.

Il est prévu de présenter l’avant-projet de Plan de gestion international aux fins d’examen et d’adoption à la 7ème session de la Réunion des Parties à l’AEWA, fin 2018, à l’issue du cycle complet de consultations.

L’atelier de trois jours, organisé par le Secrétariat PNUE/AEWA et l’Institut européen pour la gestion des oiseaux sauvages et de leurs habitats (OMPO), a pu être hébergé et rendu possible  grâce à la généreuse contribution financière du gouvernement de la France, par l’intermédiaire du ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES).L’événement s’est déroulé dans les locaux de la Fondation François Sommer, où les participants à l’atelier ont reçu un accueil chaleureux.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter la coordinatrice de la Plateforme européenne de gestion des oies, Mme Eva Meyers.

 

Last updated on 15 December 2017

Type: 
News item
Species: 
Anser anser
Species group: 
Birds