TC11 Meeting in Accra, Ghana, 2012

Le Comité technique (TC) est un organe subsidiaire de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA), qui a été établi conformément à l’Article VII de l’Accord.

Le Comité technique possède les fonctions générales suivantes :

  • Il apporte des conseils scientifiques et techniques, et des informations à la Réunion des Parties et, par le biais du Secrétariat de l’Accord, aux Parties ;
  • Il fait des recommandations à la Réunion des Parties concernant le Plan d’action, la mise en œuvre de l’Accord et autres recherches à mener ;
  • Il prépare un rapport sur ses activités pour chaque session ordinaire de la Réunion des Parties ; et
  • Il se charge de toute autre tâche qui lui est attribuée par la Réunion des Parties.

Le Comité technique travaille en étroite coopération avec le Comité permanent, afin d’assurer que l’œuvre de l’Accord soit cohérente. Le fonctionnement du Comité technique est régi par le Modus Operandi du TC, adopté par la Réunion des Parties.

Entre les sessions, le TC œuvre à la mise en œuvre de son plan de travail au moyen de l’espace de travail du Comité technique de l'AEWA, qui est un espace de communication et de travail basé sur le Web, protégé par un mot de passe, destiné au TC, qui fournit un accès facile aux documents, permet la correspondance et les discussions, et sert à archiver tout le travail du TC.

Les membres du Comité technique comprennent :

  • Neuf experts représentant les différentes régions de l’aire de répartition de l’Accord (Europe septentrionale et méridionale, Europe centrale, Europe de l’Est, Asie du Sud-Ouest, Afrique du Nord, Afrique centrale, Afrique de l’Ouest, Afrique de l’Est et Afrique australe) élus parmi toutes les Parties de la région concernée ;
  • Un représentant nommé par chacune des organisations suivantes : L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), Wetlands International, le Conseil International de la Chasse et de la Conservation du Gibier (CIC) ; et
  • Un expert thématique de chacun des domaines suivants : économie rurale, gestion de la chasse et législation environnementale, élus par les Parties.

Des observateurs de pays de l’aire de répartition qui ne sont pas Parties contractantes et le président du Comité permanent de l’AEWA peuvent être invités aux réunions du Comité technique. Un maximum de quatre observateurs d’organisations intergouvernementales et non gouvernementales internationales spécialisées peuvent également être admis et en outre, des experts peuvent être invités à contribuer à des sujets spécifiques.