© Nature Uganda; © Tim Dodman

Le Plan d’action de l’AEWA pour l’Afrique constitue la ligne directrice opérationnelle pour la mise en œuvre de l’Initiative africaine. Le plan, développé dans le cadre d’un processus  hautement consultatif et adopté lors de la 5ème session de la Réunion des Parties à l’AEWA en 2012, identifie diverses actions concrètes visant à traduire les objectifs du Plan stratégique de l’AEWA en résultats tangibles sur le terrain.

Les mesures incluses dans le Plan couvrent les domaines-clés d’activité de l’Accord, tels que l’élaboration et la mise en œuvre de plans d’action par espèce, l’identification et l’établissement d’un réseau de sites protégés, bien gérés et d’importance nationale et internationale pour les oiseaux d’eau, le renforcement de la capacité en vue de la conservation des oiseaux d’eau et l’augmentation du nombre de Parties contractantes à l’Accord en Afrique.

Le  Plan  d’action  pour  l’Afrique met tout particulièrement l’accent sur le renforcement de la capacité nationale destinée à la mise en œuvre de l’AEWA en Afrique. Une autre  priorité  est  la  participation des communautés locales à la conservation des oiseaux d’eau - une  approche encouragée par le biais de projets pilotes ayant pour objet le renforcement des
moyens de subsistance locaux en parallèle avec les efforts de conservation

La responsabilité de la mise en œuvre du Plan d’action pour l’Afrique revient aux Parties contractantes de l’AEWA sur ce continent. Le Plan ne peut être efficace que si les États  africains de l’aire de répartition intègrent les activités proposées dans des plans d’action, stratégies, politiques et autres outils de mise en œuvre nationaux appropriés, et allouent des ressources  financières et humaines à la mise en œuvre au niveau national. Les États des autres régions de l’aire de répartition de l’AEWA, les organisations partenaires et le secteur  privé peuvent également apporter une contribution importante, par exemple en fournissant un soutien financier et matériel supplémentaire pour les activités de mise en œuvre du Plan.
Le Secrétariat PNUE/AEWA fournit des conseils et appuis sur la mise en œuvre générale de  l’Initiative africaine, y compris le Plan d’action pour l’Afrique. Au niveau sous-régional, des conseils spécifiques sont apportés par cinq coordinateurs sous-régionaux des points focaux,  
nommés au sein des points focaux nationaux de l’AEWA. Une aide technique supplémentaire est fournie par une Unité de soutien technique (UST), offerte par les gouvernements de la France et du Sénégal. L’UST est composée d’experts issus du  Département sénégalais des parcs nationaux, du Département ministériel français de l’eau et de la biodiversité (MEDDE/DEB), du Centre de recherches de la Tour du  Valat et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), France.

 

Suivez les liens ci-dessous pour en savoir plus sur l'Initiative africaine :