Wetlands International : de l’Arctique à l’Afrique

Bonn, le 11 novembre 2015 - Il est difficile de concevoir deux environnements plus différents que la toundra de l’Arctique et les zones humides de l’Afrique. Pourtant ces zones très contrastées sont solidement reliées par la voie de migration invisible correspondant aux itinéraires annuels de migration de nombreuses espèces d’oiseaux d’eau.

Le projet présenté aujourd’hui en marge de la MOP6 de l’AEWA par Ward Hagermeijer et Merijn van Leeuwen, experts de Wetlands International, vise à la réussite des efforts de conservation des oiseaux d’eau migrateurs en jumelant les deux extrémités de la voie de migration. Cette approche donne forme au principe régissant l’AEWA – se focaliser sur l’ensemble de la voie de migration et sur la chaîne des sites nécessitant le plus des activités de conservation. En dépit d’une conservation des oiseaux migrateurs très réussie en Europe, la perte de sites de reproduction en Arctique ou de sites d’hivernage en Afrique peuvent compromettre les efforts de conservation.

Mme Tatiana Minayeva a présenté le travail effectué dans le cadre du projet mis en œuvre dans la région des Nenets, au nord de la Russie. Sa présentation a été suivie de l’exposé de M. Abdoulaye Ndiaye sur le travail réalisé dans le delta du Sénégal en Afrique.

Les intervenants ont souligné un autre aspect crucial permettant d’assurer le succès des efforts de conservation – rallier les parties prenantes locales en incorporant les intérêts locaux. Ces derniers incluent l’utilisation durable en tant que moyen de sauvegarder les ressources naturelles, les mesures d’adaptation au changement climatique et la réduction des risques de catastrophe naturelle.

À cet effet, un nouveau projet a été présenté par Mme Christiane Paulus, directrice générale adjointe du ministère fédéral allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature, de la Construction et de la Sûreté nucléaire.

Le projet, élaboré et financé par le gouvernement de l’Allemagne en collaboration avec Wetlands International et des partenaires en Éthiopie et au Mali, a pour objectif de mette en place un réseau de sites résilients aux changements climatiques le long de la voie de migration Afrique-Eurasie. Le projet guidera le développement des aires protégées qui sont importantes pour la conservation transfrontalière des oiseaux d’eau migrateurs le long de la voie de migration et la mise en œuvre de l’AEWA. Il se concentrera sur l’évaluation de la vulnérabilité au changement climatique des sites essentiels pour les oiseaux d’eau migrateurs et sur la promotion de projets de restauration des zones humides s’appuyant sur les communautés afin d’accroitre la résilience au changement climatique à la fois des populations d’oiseaux d’eau et des communautés locales.

Dernière mise à jour le 16 December 2015

Type: 
News item