Actualités de l'AEWA

Arménie - Partie de l'AEWA n ° 81

La République d'Arménie adhère à l'AEWA et devient la 81ème Partie le 1er juillet. Elle est Partie à la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS) depuis 2011. L'Arménie, dont la capitale est Erevan, est un pays enclavé situé dans le sud du Caucase, entre la mer Noire et la mer Caspienne, où l'Europe rencontre l'Asie. L'Arménie a une population de 3 millions d'habitants et une superficie d'un peu moins de 30 000 km2.

01 July 2020

25 ans de l'AEWA - Déclaration de Dr Christiane Paulus, Directrice Générale de la Conservation de la Nature et de l’Utilisation des Ressources naturelles

Au nom du ministère fédéral allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature  et de la Sécurité nucléaire et de mon Ministre, j’ai le plaisir de féliciter l’AEWA et son Secrétariat pour le 25ème anniversaire de l’AEWA. Nous saluons les efforts inlassables de l’AEWA et de son Secrétariat pour améliorer l’état de conservation des oiseaux d’eau migrateurs. Parmi de nombreux autres points, je voudrais souligner à cet égard le rôle prépondérant de l’AEWA  dans les efforts internationaux visant à réduire la grenaille de plomb, en particulier dans les zones humides, ainsi que l’ardeur déployée en ce moment pour lutter efficacement contre l’abattage illégal des oiseaux, notamment dans la zone méditerranéenne, par exemple par le biais du « MIKT ».

29 Juin 2020

25 ans de l'AEWA - Déclaration de Carola Schouten, Ministre de l'agriculture, de la nature et de la qualité des aliments

Je tiens à féliciter toutes les personnes impliquées dans l'AEWA à l'occasion du 25ème anniversaire de l'Accord. Ces dernières années, nous avons fait de bons progrès au niveau de la protection et de la conservation des oiseaux d'eau migrateurs. Avec tous les défis auxquels ces oiseaux sont confrontés, il est bon de voir de plus en plus de pays prêts à travailler ensemble pour leur protection. En tant que ministre néerlandais de la nature, je suis fière que les Pays-Bas aient participé à la création de cet accord, et que le nombre de Parties contractantes soit passé de 14 à 80 Parties au cours des années.

18 Juin 2020

25 ans de l'AEWA - Déclaration du Dr Akankwasah Barirega, ancien président du Comité permanent

La conservation des oiseaux d'eau sur le continent africain est devenue de plus en plus importante au fil du temps grâce à l'AEWA. En Ouganda, par exemple, la conservation des oiseaux d'eau a énormément bénéficié des outils, des processus et des matériaux créés pour partager les connaissances dans le cadre de l'AEWA. Les oiseaux reçoivent désormais le même niveau d'attention de la part des décideurs politiques que la conservation des mammifères.

18 Juin 2020

AEWA – Bref historique

Une date significative dans l’élaboration de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA) est le 16 juin 1995 – il y a vingt-cinq ans de cela – lorsque des négociateurs représentant 54 gouvernements ont signé « l’acte définitif ». Le reste appartient comme on dit à l’histoire…
Au début de la Convention sur les espèces migratrices, l’UICN a proposé un accord régional couvrant toute une gamme d’espèces à travers le Paléarctique occidental. En même temps, plusieurs autres initiatives étaient en cours dans le domaine de la conservation de la faune sauvage, comme la directive Oiseaux et la Convention de Bern du Conseil de l’Europe, en 1979.

16 Juin 2020

25 ans de l'AEWA - Déclaration de Øystein Størkersen, ancien président du Comité permanent de l'AEWA

L’AEWA est l’une de mes conventions préférées, tout simplement parce qu’elle traite de questions concrètes, telles que les espèces et les sites concrets, et qu’elle donne des orientations fortes par le biais d’exigences obligatoires. Je suis également heureux que l’AEWA ne craigne pas d’aborder les questions difficiles ou de donner des conseils sur la manière de résoudre les problèmes, notamment grâce à son personnel très actif et compétent. Grâce à sa capacité à s’adapter rapidement à l’évolution des problèmes, l’AEWA devient de plus en plus un traité visant à faire la différence. Cette réussite est notamment due à un réseau d’experts professionnels et de gestionnaires nationaux.

16 Juin 2020

25 ans de l'AEWA - Déclaration d'Ashok Sridharan, maire de la ville de Bonn

Joyeux anniversaire, l’AEWA ! Félicitations à l’Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie, un membre apprécié de la Famille de l’ONU à Bonn, pour 25 années de travail couronné de succès ! C’est avec gratitude que nous regardons le ciel chaque automne, aux alentours de la Journée de l’ONU, lorsque les grues cendrées survolent Bonn, en route pour l’Afrique. 

16 Juin 2020

Un appel à la coopération : sauvons les endroits que les oiseaux migrateurs considèrent comme leur foyer

Afin de coïncider avec le 25ème anniversaire de l’AEWA, le Secrétariat du PNUE/AEWA et ses partenaires dans toute la voie de migration d’Afrique-Eurasie sont ravis de présenter « Un appel à la coopération : sauvons les endroits que les oiseaux migrateurs considèrent comme leur foyer », une nouvelle production vidéo du Cornell Lab of Ornithology’s Center for Conservation Media.

16 Juin 2020

25 Years of AEWA – Statement by Simon Mackown, Chair of the AEWA Standing Committee

AEWA is more than the set of rules, commitments and obligations set out in a treaty. It brings together Governments, local communities, conservationists, and hunters from across Africa and Europe; all with a shared interest in flourishing wetland habitats and thriving waterbird populations. The successes of the Agreement are many and are ultimately due to the commitment, expertise and professionalism of all these individuals.  And of course, the Agreement could not continue to achieve as much as it does  without the exemplary work of the AEWA Secretariat, to whom I, on behalf of the Parties to the Agreement, would like to express my appreciation and gratitude. 

12 Juin 2020

25 ans de l'AEWA - Déclaration de David Stroud, patron d'honneur de l'AEWA

Pendant des millions d’années, les oiseaux ont connecté notre planète : en effet, ils le faisaient déjà bien avant que nous les humains soyons là pour nous émerveiller de leurs migrations annuelles spectaculaires. Lorsque l’humanité est apparue et a rejoint le monde des oiseaux d’eau, il n’est pas surprenant que l’une des toutes premières sculptures animales, façonnée il y a environ 30.000 ans, représente un oiseau d’eau paléolithique.  

11 Juin 2020