Plein feu sur les Lignes directrices de l’AEWA sur le prélèvement durable des oiseaux d’eau migrateurs entièrement révisées (Lignes directrices de conservation de l’AEWA no 5)

Bonn, le 7 novembre 2016 - À la demande des Parties contractantes à l’AEWA, du Comité technique de l'AEWA et d’organisations internationales, une révision complète des Lignes directrices de l’AEWA sur le prélèvement durable a été entreprise courant 2015, avec pour objectif d’en élargir la portée. Financée par la Fondation François Sommer pour la Chasse et la Nature (France), le Jægernes Naturfond (Danemark), le Centre danois pour l’environnement et l’énergie (Université d’Aarhus, Danemark) et le ministère de l’Environnement de la République Tchèque,  la révision du document a été réalisée par le Groupe de spécialistes du prélèvement des oiseaux d’eau de Wetlands International (WHSG).

La première version des Lignes directrices a été adoptée par le biais de la Résolution 1.10 en 1999 et la COP2 a demandé (par le biais de la Résolution 2.3) une mise à jour, qui a été publiée en 2005 sous le No 5 de la série de lignes directrices de conservation de l’AEWA. Depuis, l’AEWA a lancé diverses initiatives pour mettre en œuvre les politiques et les actions appropriées pour un prélèvement durable, telles que les deux premiers plans internationaux de gestion des espèces dans le contexte européen, comprenant des cadres de gestion adaptative.

Dans le cadre du récent processus de révision, un atelier de rédaction s’est tenu au Danemark en mars 2015. Le premier texte a été soumis au Comité technique de l’AEWA en juillet 2015 et une deuxième version a été approuvée pour soumission à la MOP6 par le Comité permanent. En novembre 2015, la MOP6 a adopté la version finale qui a été publiée sous le No 62 de la série technique de l’AEWA. L’adoption de ces lignes directrices révisées représente une étape clé dans le travail que fournit l’AEWA pour assurer que tout prélèvement d’oiseaux d’eau réalisé dans la zone de l’Accord soit durable.

L’objectif visé par la révision était d’adopter une perspective plus large, traitant des diverses méthodes de prélèvement et des motivations rencontrées dans la région de l’AEWA, en tenant compte de leurs conséquences pour la gestion des prélèvements d’oiseaux d’eau afin d’assurer leur durabilité.

Les lignes directrices montrent qu'une gestion efficace peut être menée tout le long de la voie de migration, comme le prouvent les premiers exemples de gestion adaptative des oiseaux d’eau migrateurs mise en œuvre avec succès dans la région d’Afrique-Eurasie. En réponse aux demandes de conseils sur plusieurs sujets qui n’étaient pas traités dans les toutes premières lignes directrices, des conseils supplémentaires ont été fournis afin de combler ces lacunes.

Même si ces lignes directrices sont loin d’être exhaustives, elles présentent les principes en vertu desquels ceux qui gèrent ou utilisent des espèces d’oiseaux d’eau pouvant être chassées peuvent réduire les menaces et profiter pleinement de chaque opportunité en faveur de la conservation des oiseaux.

Identifiant un objectif clair, qui est de fournir des conseils sur les moyens dont on peut garantir que les prélèvements d’oiseaux d’eau sont gérés de façon durable, les lignes directrices exposent en outre des principes de gestion des prélèvements – accord sur les délimitations des populations ; rapports réguliers, systématiques et remis à temps sur les estimations des populations, (de préférence annuellement) ; estimation du prélèvement total et données coordonnées sur la migration prénuptiale et les périodes de reproduction, afin de pouvoir établir des saisons de chasse appropriées. En outre, le cadre décisionnel et institutionnel fait l’objet d’une attention particulière, qui doit viser à assurer que les aspects écologiques au sens large sont pris en compte, par le biais d’un engagement avec les parties prenantes, et que les risques sont reconnus et compris lors de la formulation des politiques.

Les lignes directrices contiennent également des chapitres sur la compréhension des méthodes de prélèvement et des motivations qui le sous-tendent, un code de conduite pour les chasseurs, des points spécifiques sur la gestion relative au prélèvement et à la gestion de l’habitat, et l'atténuation des causes de perturbation.

Last updated on 08 November 2016

Type: 
E-news
Species group: 
Birds